Accompagnement jeunesse

ENJEUX ET PRATIQUES DE L'ACCOMPAGNEMENT JEUNESSE, DU DEVELOPPEMENT SOCIAL ET DE L'EDUCATION POPULAIRE
(Réflexion sur l’accueil de jeunes dans nos structures)

Depuis plus de 4 ans, des animateurs jeunesse et des responsables de Maisons des Jeunes et de la Culture, mais aussi de centres sociaux, de services municipaux de la jeunesse s'impliquent dans une démarche commune, autour d'échanges sur leurs pratiques d'animation et d'accompagnement envers la jeunesse.

Cette démarche, née à l’initiative de la Fédération des MJC du Val d’Oise et accompagnée depuis son initiation par Bernard Bier (sociologue, spécialiste des politiques de Jeunesse), est une collaboration inter-réseaux avec la Fédération des Centres Sociaux et Socioculturels du Val d’Oise, et, le Pôle de Ressources Ville et Développement Social du Val d’Oise.

 

NOS OBJECTIFS

  • Renforcer la capacité d’intervention des professionnels de l’animation et de la jeunesse
  • Participer au développement des compétences des acteurs jeunesse
  • Poursuivre la production d’une réflexion collective sur les enjeux et les pratiques liés à l’accompagnement jeunesse, du développement social et de l’Education Populaire
  • Associer dans cette action divers acteurs socio-éducatifs du territoire val d’oisien

 

Le contenu via l’historique de la demarche : LES ETAPES CLES

2010, la genèse – Une journée départementale « Quelle(s) place(s) pour les jeunes dans nos structures ? »

En 2010, une envie est partagée par les fédérations des MJC, des centres sociaux et socio-culturels et le Pôle de ressources d’organiser une journée sur la place des jeunes dans les structures de proximité.

Une grande rencontre réunit alors en octobre 100 élus et professionnels de structures de proximité (centres sociaux, MJC, services municipaux jeunesse…) qui ont mis au travail plusieurs enjeux : la prise en compte de la parole des jeunes en dehors des cadres formels, l’articulation des logiques des différents acteurs pour retrouver du sens commun dans les territoires, le rôle de l’animateur, le passage de dynamiques aux projets, la place de l’expérimentation… 

Les participants expriment à ce moment-là leur souhait de poursuivre la réflexion après cette journée inter-réseaux.

 

2011-2012, l’approfondissement - Des groupes de travail sur la relation entre structures et territoires

Pour approfondir les échanges de la journée départementale, deux groupes sont créés avec les responsables de structures sur : « le projet de structure » et « la place des structures dans les territoires ».

Parmi les objets de travail : le rôle des structures de proximité, l’évolution des rapports avec les jeunes, le renouvellement du cadre d’exercice des structures, l’enjeu des alliances locales…

Une rencontre de restitution au sein des réseaux des fédérations et du Pôle de ressources s’ensuit en 2012.

 

2012-2013, l’ouverture - Des séances centrées sur les pratiques professionnelles des animateurs

Si les démarches passées étaient très riches, les animateurs jeunesse n’y étaient que peu présents alors qu’ils disposent d’une véritable expertise de par leur position et leur rapport aux jeunes. Ils ont peu d’espaces de prise de recul et d’échanges sur leurs pratiques professionnelles.

C’est pourquoi sont mises en oeuvre des séances de travail s’adressant plus particulièrement aux animateurs (centre social, MJC, service municipal de la Jeunesse), autour d’échanges et d’analyses sur leurs pratiques au regard de 3 entrées : « la programmation d’activités », « les chantiers éducatifs », « l’accueil formel et informel des jeunes ». 

Ces séances réunissant jusqu’à 40 animateurs et responsables ont mis à plat des pratiques, identifié des questionnements, posé des convictions fortes et dégagé quelques pistes méthodologiques.

 

2014, la mise en débat - Une journée « Quelle place pour les jeunes dans les territoires ? »

À l’issue de ces séances, qui se sont poursuivies jusqu'au 1er trimestre 2014, et au regard de la production du groupe, se fait jour une volonté des animateurs, des deux fédérations et du Pôle de ressources de rendre publics les travaux, de mettre en débat les points saillants des échanges (concernant notamment les questions de place et pouvoir des jeunes, de qualification et reconnaissance des animateurs, de coopération territoriale…), et ce, avec les acteurs de la Jeunesse du département (élus et directeurs de la jeunesse de collectivités, institutions…). Au coeur de la journée, deux mots clés : la coopération (au-delà du partenariat) et le conflit (une des conditions de toute démarche coopérative, de construction du « commun » dans un cadre et avec une visée démocratique).

Cette journée départementale s'est déroulée le 7octobre 2014. Elle a rassemblé 80 personnes, a alterné apports de chercheuse (Catherine Neveu et Bernard Bier, sociologues), la restitution de la production des professionnels de l’animation jeunesse, des travaux en ateliers, la participation d’institutions (Mme la Préfète à l’égalité des chances et Mme la Conseillère générale en charge des Sports-Jeunesse) pour réagir aux constats et pistes de travail présentés. Cette journée a permis de rendre compte de nos travaux, de se questionner collectivement et de renouveler les regards et les approches. 
 

 

2015, les suites

Afin de poursuivre la démarche que nous avons initiée sur le Val d’Oise, nous souhaitons plus particulièrement en 2015 mettre au centre des débats deux nouvelles thématiques. Celles-ci sont dans la continuité des productions écrites que nous avons réalisées jusqu’à présent ; elles représentent aussi la poursuite de ce qui a été mis en débat lors la rencontre départementale d’octobre 2014.
Ces deux thèmes sont :
  • les espaces d’expression de jeunes (comment faciliter l’expression collective des jeunes)
  • les espaces de coopération avec les jeunes (comment faciliter la coopération avec les jeunes, que ce soit dans les espaces formels ou bien informels)
Une rencontre est prévue le 14 avril 2015 de 9h30 à 16h30 au sein de l'Espace jeunesse à Ermont afin d'engager une nouvelle étape de travail et de mobilisation collective pour les MJC et leurs partenaires en ce qui concerne la place des jeunes dans nos territoires et structures. Au programme de la journée :

- le matin : pouvoir d'agir et expériences d'expression et de participation des jeunes (avec notamment l'intervention de Christophe Moreau, Sociologue)
- l'après midi : espaces collectifs d'expression , espaces de coopération avec les jeunes dans les terriroires ; identifier, analyser, agir.

Plus d'infos sur cette journée : contactez-nous !

 

 

Cette action est soutenue par le Conseil départemental du Val d’Oise et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Val d’Oise